Le régime pauvre en FODMAPs est originaire d’Australie et à été inventé par la nutritionniste Sue Shepard.  C’est une alimentation à visé thérapeutique dont l’objectif est de diminuer les fermentations intestinales liées à certaines catégories de sucres à chaines courtes faiblement absorbés et servant de nourriture aux bactéries. Ce régime apaise la majorité des patients atteints de troubles digestifs ( 75% ). Il a été  validé scientifiquement comme étant efficace.

L’acronyme FODMAP signifie :

  • (F)  Fermentescibles     =>  Sucre non absorbés rapidement fermentés par les bactéries
  • (O) Oligosaccharides   =>  fructanes et galacto-oligosaccharides ou GOS
  • (D) Disaccharides          =>  Disaccharides (lactose)
  • (M) Monosaccharides =>  Fructoses
  • (A)  And                                =>  Et
  • (P)  Polyols                         =>  sorbitol, mannitol, xylitol et maltitol

En pratique il s’agit de diminuer voir supprimer les sources de sucres fermentescibles durant plusieurs mois.  En fonction de votre microbiote et de la capacité d’absorption de vos muqueuses vous allez pouvoir tolérer certains sucres tandis que d’autres provoquerons des ballonnements ( diarrhées ect) . Cela varie d’un individu à l’autre. Par exemple certaine personnes pourront tolérer de petite quantité de fructose tandis que d’autre se verront ballonnées directement ! Le blanchiment des légumes ou leurs cuissons à la vapeur permet d’améliorer la digestibilité des sucres. Dans tout les cas et surtout en phase d’attaque il faudra éviter la consommation de produits contenant trop de FODMAPS.

En cas de dysbiose avec prolifération bactérienne validé par un teste à l’hydrogène expiré il faut impérativement supprimer le lactose et les aliments concentrés en fructose ( fruits, miel, produits industriels, certains légumes voir plus bas).

Après quelques mois de régime et de traitement contre la dysbiose il faudra vérifier par un teste respiratoire que tout est rentré dans l’ordre avant de réintroduire progressivement une plus grande diversité de légume. Dans tout les cas les fruits ne devront pas être consommé en grosse quantité et le lactose évité le plus possible. Effectivement un antécédent de dysbiose peut vite récidiver si les écarts sont trop important. Surtout il convient de trouver l’origine de la dysbiose (virale, alimentaire, hypothyroidie ect) et de la traiter afin de récupérer la meilleur absorption possible au niveau de l’intestin grêle.

Retenez que le régime pauvre en FODMAPs est une composante du protocole anti dysbiose mais ne suffit pas lui même à guérir. Il doit être associés aux différentes thérapies naturels proposés par votre naturopathe.

Liste  (non exhaustive ) des aliments riches en FODMAP et alternatives :

Groupes d’aliments Sources principal de FODMAP

(A éviter ou consommer en petite quantité )

Alternatives
FRUITS
  • Pomme, Abricot , Cerise , Mure Figue, Datte, Mangue, Nectarine, Pêche , Poire, Kaki, Prune , Pastèque
  • Banane, Myrtille, Melon, Pamplemousse, Raisin, Citron, Citron vert , Mandarine, Orange, Fruit de la passion, Fraise, Framboise, Rhubarbe Avocat
Légumes
  • Artichaud, Asperge, Chou, chou fleurs, chou de bruxelle, brocoli, Poireau, Ail, Champignon, Oignon échalotte, Pois, < 30g / jours
  • Carotte, Poivron, Ciboulette, Concombre, Aubergine, Gingembre, Haricot vert, Laitue, Olive, Pomme de terre, Epinard Tomate, Courgette
Sources de protéines
  • Légumineuse , Pistage , Noix de cajou
  • Viande, Poisson, Oeuf , Noix de macadamia, arachide, noix, pignon de pin , Tofu
Céréales
  • Blé , Seigle ,Orge
  • Sarrasin , Mais , Avoine , Polenta Quinoa , Riz
Produits laitiers
  • Lait concentré ou lyophilisé ,Fromage blanc , Ricotta , Crème anglaise , Crème glacé , lait , yaourt
  • Beurre clarifié, Produits laitier sans lactose , ,Autres fromages
Autres
  • Miel , Sorbitol, mannitol , Sirop de mais riche en fructose
 

 

Share This