Une bonne santé passe par une sécrétion adéquate d’acide chlorhydrique, c’est une certitude ! Ce précieux liquide sécrété par les cellules pariétales de l’estomac à de nombreuses fonctions. Malheureusement de nombreuses personnes souffrent d’un déficit chronique  en acide chlorhydrique (voir une achlorhydrie)  avec des conséquences désastreuses sur la santé.

L’acide chlorhydrique est donc sécrété par l’estomac durant la digestion. Tout d’abord c’est un désinfectant très puissant qui va permettre de décontaminer le bol alimentaire des germes bactériens et virales pathogènes issue du milieu extérieur. Ainsi l’acide chlorhydrique crée une barrière et un écran entre la partie haute et basse du tube digestif. Un taux suffisant d’acide chlorhydrique permet donc d’assurer qu’aucun germe ne pourra infecter le reste de l’organisme.

La deuxième fonction de l’acide chlorhydrique est de commencer la digestion des protéines en peptide avec l’aide de la pepsine gastrique. Il est donc nécessaire pour digérer correctement les protéines. D’autre part il permet la sécrétion d’une hormone : la cholécystokinine. La cholécystokinine enclenche la sécrétion de bile et des enzymes pancréatiques.

L’acide chlorhydrique est indispensable à l’absorption de la vitamine B12, du fer, du calcium, du magnésium !!

Ainsi le manque chronique d’acide chlorhydrique peut se traduire par :

  • Dysbiose intestinale avec proliférations anormales de bactéries dans l’estomac et l’intestin grêle. L’utilisation au long cours des IPP (inhibiteurs de la pompe style oméprazole) réduisant ou supprimant la sécrétion d’acide dans l’estomac engendre des modifications profondes de la flore bactérienne avec un risque accrus de prise de poids et d’obésité
  • Infections et expansions virales
  • Infections parasitaires, mycoses
  • Carences protéiques ( Fonte musculaire ou difficulté à prendre du muscle)
  • Carences en vitamine B12, fer, calcium, magnésium pour engendrer de l’anémie, de l’ostéoporose un mauvais fonctionnement thyroïdien et un risque de dépression.
  • Malabsorption par manque de cholécystokinine induisant une mauvaise sécrétion de bile et d’enzymes pancréatiques se traduisant par une mauvaise digestion des graisses et des amidons.
  • Fatigue chronique
  • Problème de peau, eczèma, acnée
  • cheveux et peau sèche, perte de cheveux
  • Insomnie

Rappelons que physiologiquement  l’estomac est acide et  l’intestin grêle alcalin. L’acide chlorhydrique déclenche la sécrétion de cholécystokinine qui enclenche les sécrétions biliaires et pancréatiques notamment le bicarbonate pancréatique qui tamponne l’acide gastrique.

Lorsque l’estomac manque d’acide, les bactéries prolifèrent, le pancréas ne sécrète pas ou peu de bicarbonate et l’intestin grêle qui est normalement alcalin devient acide à cause d’une fermentation des aliments par les bactéries. Le teste respiratoire retrouve souvent une quantité importante de methylacetate.

Cette dysbiose entraine petit à petit une abrasion du grêle, une inflammation chronique et très souvent une stéatose hépatique ( Le foie accumule les acides gras et alcools bactériens issus de la fermentation).

Quels sont les principaux symptômes d’un manque d’acide chlorhydrique ?

  • Lourdeur  et fatigue postprandial
  • Digestion lente
  • Constipation
  • Acnée, eczèma
  • Mauvaise haleine,
  • nausée
  • Reflux gastro-œsophagien. L’excès d’acide tout comme le manque entraîne des reflux… d’après certains experts 90% des reflux sont causés par le manque d’acide chlorhydrique.

Quels sont les causes ?

  • Infections à helicobacter pylori qui va réduire la motricité gastrique et la sécrétion d’acide.
  • Prise de médicament anti acide (gaviscon, oméprazole ect)
  • Carence en zinc et en chlorure de sodium (nécessaire à la fabrication de l’acide)
  • Hypothyroïdie
  • Gastrite auto-immune
  • Vieillissement… ( la sécrétion diminue avec l’âge)
  • Repas trop copieux avec mauvaise mastication
  • Excès de liquide au repas surtout les boissons gazeuses et froides !
  • Utilisation d’eau bicarbonné au repas !
  • Intoxications aux métaux lourds
  • Excès de céréales, de manière générale les régimes végétaliens avec excès de fibre (la viande stimule la sécrétion acide de l’estomac)

Comment savoir si vous manquez d’acide chlorhydrique ?

  1. Le matin à jeun équipez vous d’un chronomètre.
  2. Mélanger 1/4 de cuillière à café de bicarbonate dans un verre d’eau
  3. Boire le mélange et enclencher le chronomètre

Si votre sécrétion d’acide est normale vous devriez roté une ou plusieurs fois

  •  1 à 2 minutes : Taux adéquates
  • 3 à 5 minutes : Taux bas
  • > 5 minutes : Taux très bas voir inexistant

Si vous présentez un ou plusieurs symptômes et que le résultat du teste est positif (taux bas) votre estomac ne sécrète surement pas assez d’acide…

En pratique que faire ?

Vous devez tout d’abord trouver la ou les causes pouvant causer le déficit. Outre les causes alimentaires évoqués plus haut il est primordial de diagnostiquer l’éventuel présence d’helicobacter pylori. Un teste respiratoire permettra de mettre en évidence la dysbiose consécutif au manque d’acide chlorhydrique.

Pour stimuler la sécrétion d’acide chlorhydrique vous pouvez utilisez du jus de citron dans vos vinaigrettes (mais pas de vinaigre!!). Pensez à consommer suffisamment de sel, en effet la fabrication d’acide nécessite du chlorure ! Si il existe une carence en zinc il est essentiel de la combler soit avec une alimentation adéquate soit à l’aide d’un complément alimentaire.

Dans certain cas et pour « relancer la machine » une cure de bétaïne HCL (forme dilué d’acide chlorhydrique)   peut être bénéfique :

Comment prendre la betaine HCL ?

Commencer par une capsule au repas et augmenter graduellement d’une gélule par repas jusqu’a sentir une sensation de chaleur dans l’estomac. A ce stade enlever une gélule et maintenez la dose jusqu’a sentir de nouveau cette sensation de chaleur. Diminuer graduellement jusqu’a ne plus en avoir besoin.

Si la prise de bétaïne HCL entraîne des douleurs cette solution n’est surement pas la bonne. Stopper le protocole.

Pour le zinc je vous conseils l’association du zinc et de la carnosine :

 

coaching santé en ligne avec sébastien perron

Ebook offerte

 

Top 5 des marqueurs sanguins refletant votre santé

Vous allez recevoir un email avec le lien de téléchargement ;)

Share This