Chez l’être humain le reflux est physiologique. En effet la valve qui sépare l’œsophage de l’estomac et qui doit normalement empêché la remonté de liquide gastrique n’est pas très efficace et peut être perturbé par divers facteurs que nous allons explorer.  Parfois le reflux devient pathologique ce qui peut entrainer  des brûlures au milieu de la poitrine avec une irritation de l’œsophage, des maux de gorges et une attaque de l’émail dentaire par l’acide gastrique.

Voici les principales causes et les facteurs favorisant le reflux gastro-œsophagien :

  • Un excès de fermentation dans le colon ou l’intestin grêle avec production importante de gaz par les bactéries induisant une trop forte pression sur le sphincter du bas œsophage.
  • Un biofilm bactérien duodénal avec fermentation acide à partir des sucres (prolifération bactériennes ou fongiques)
  • Une hernie iatal (elle même causé par un excès de fermentation, stase gastrique et graisse hépatique)
  • Un excès de graisse viscéral qui va engendrer une pression sur les organes et repousser le diaphragme vers le haut.
  • Une infection à helicobacter pylorie (HP) qui va réduire la motricité gastrique et réduire la production d’acide chlorhydrique. HP produit beaucoup de gaz ce qui va automatiquement induire une pression sur le sphincter du bas œsophage. HP est la première cause de reflux !
  • La constipation qui est toujours associé à une dysbiose (avec production de gaz) et un blocage ou ralentissement de la vidange gastrique
  • Une altération du nerf vague gastrique par un herpes virus.
  • Manger trop d’aliments riches en sucres fermentescibles ( voir mon article sur les FODMAPS )
  • Les infections parasitaires
  • Une bile trop épaisse et boueuse qui induira une mauvaise digestion des graisses avec ralentissement de la digestion.
  • Repas trop riches en mauvaise graisse (industriels), trop copieux avec une vidange gastrique longue et laborieuse.
  • Porter des vêtement trop serrés  (notamment une ceinture)
  • Une mauvaise posture favorise les reflux gastriques.
  • Une alimentation trop pauvre en sel qui est nécessaire à la production d’acide gastrique. Sachez que le manque d’acide chlorhydrique est une des causes importante de reflux.
  • Une carence en zinc nécessaire à la production d’acide chlorhydrique

Pour traiter les brûlures d’estomac vous devez déjà rechercher la ou les causes évoqués plus haut. Le reflux gastrique peut engendrer des œsophagites avec des lésions inflammatoires pouvant aller jusqu’au cancer. Il est donc important de s’occuper du problème rapidement.

Attention à ne pas tomber dans le piège des médicaments IPP (inhibiteur de la pompe à proton) comme l’oméprazole qui diminue voir supprime la sécrétion d’acide chlorhydrique. Si leurs usage à court terme permet de soulager certain cas les dégâts à long terme sont eux dévastateurs ! Ces médicaments ne font que masquer les symptômes.

Rappelons que l’acide chlorhydrique est une barrière très puissante qui décontamine le bol alimentaire et commence la digestion des protéines avec la pepsine. D’autre part certain nutriment ont besoins d’acide chlorhydrique pour être absorbé c’est le cas du calcium (risque d’ostéoporose) , de la vitamine B12 (anémie, vitamine essentiel au cerveau et système nerveux), du fer, du magnésium. Enfin la prise d’IPP à long terme est associé à une modification importante du microbiote avec une augmentation des bactéries firmicutes et une diminution de la diversité bactérienne : ce qui favorise l’obésité et maladies métaboliques inflammatoires.

Mes conseils :

  • Traiter la  dysbiose intestinale
  • Si helicobacter pylorie est en cause il faut chercher à diminuer sa quantité sans l’éradiquer totalement et brutalement (en petite quantité sa présence est bénéfique). Pour cela vous pouvez utiliser le mycélium de héricium, la propolis, l’huile essentiel d’origan, le jus de cranberries et les brocolis qui contiennent des substances empêchant l’adhésion de la bactérie à la parois gastrique.
  • Éviter l’alcool, le café en excès, les charcuteries, le chocolat en excès, les plats industriels, les repas trop copieux de manière générale, les boissons gazeuses et froides !
  • Si vous êtes en situation de surpoids un régime s’impose… le but étant de perdre la graisse viscéral. Dans ce cas il faut drainer le foie avec des sels biliaires et du Chardon marie
  • Vidanger votre estomac ! ( sport avec sudation, sulfate de magnésium, mastication, ostéopathie !!)
  • Lutter contre les herpes virus ( => Dans ce cas utiliser les mycélliums de reishi + shiitaké associé à de la vitamine D)
  • Réduire fortement les sources de FODMAPS
  • Éviter le gluten qui colle aux parois digestives et ralentis la vidange gastrique
  • La lutte contre la constipation est incontournable… il faut accélérer le transite
  • Si le reflux est causé par un manque d’acide chlorhydrique tenter une supplémentation en betaine HCL pour augmenter l’acidité gastrique.
  • L’association Zinc-Carnosine est efficace pour protéger la muqueuse gastrique et diminuer les symptômes du reflux sans effet secondaire.

 

coaching santé en ligne avec sébastien perron

Ebook offerte

 

Top 5 des marqueurs sanguins refletant votre santé

Vous allez recevoir un email avec le lien de téléchargement ;)

Share This